Accueil > Actualités > Air France > ELECTION CSE 2019 - BILAN DP 2015 / 2019

ELECTION CSE 2019 - BILAN DP 2015 / 2019

20 février 2019


BILAN DP

Avant d’entamer la prochaine mandature si, toutefois, vous deviez nous en juger dignes, nous souhaitons exposer devant vous le bilan de notre action. Il est le reflet de nos rapports avec la DRH.
Parfois de force, parfois plus consensuel. Nous avons cherché à être le plus constructifs possible et avons cherché à porter aux mieux vos légitimes réclamations au sein de l’instance.
Nous espérons avoir su faire émerger les sujets les plus saillants et les avoir les traités avec efficacité. Nous espérons avoir su garantir la protection des pilotes dans leurs activités face à certaines tentatives d’abus de pouvoir de membres de l’encadrement.

LA MÉTHODE
Respecter les pilotes qui nous sollicitent nous semble être la première mission des représentants syndicaux et nous sommes fiers d’avoir répondu à ce défi que nous nous étions fixé, il y a de cela 4 ans.
Les délégués ALTER se sont donné pour mission traiter individuellement chaque sollicitation des pilotes qui nous ont été faites, adhérents ou non. Cela s’est souvent traduit par des questions DP, fruit d’un travail de recherche et de synthèse.
Les délégués ALTER ne se sont pas contentés de poser des questions, ils ont pris le soin de commenter et diffuser chaque réponse de la direction, parfois absconse, afin que les sujets traités ne restent pas des sujets d’experts.
Les délégués ALTER ont toujours travaillé de manière étroite avec le Bureau, et celui-ci a pris ses responsabilités chaque fois que nécessaire pour soutenir les réclamations quand le débat en instance DP s’enlisait.

Enfin, outre un lien facilité avec vos représentants, vous trouverez sur l’Application qu’ALTER vient de déployer les réponses aux questions les plus courantes que vous pourriez vous poser, classées par thème.

LES RÉUSSITES
La liste qui va suivre ne se veut pas exhaustive, pas plus qu’exclusive du mérite des seuls délégués du personnel d’ALTER, mais démontre notre opiniâtreté et notre engagement clair et permanent pour la défense des pilotes.

Les délégués ALTER ont obtenu le paiement des primes ATPL pour les OPL 320 retardés dans cet acte de carrière tandis que ceux détachés chez TOF se voyaient diplômés rapidement. Cela a représenté, pour une trentaine d’OPL, 4% sur leurs fiches de paie sur une durée de 6 à 12 mois (selon la date de mise en stage ATPL).
Les délégués ALTER ont obtenu le respect intégral de l’accord Trust Together concernant la garantie de rémunération à 5HC par jour d’engagement, notamment pour les instructeurs que la direction avait exclus de cette garantie. Le rattrapage de salaire a été fait sur la paie de décembre.

A noter qu’après 8 mois de combat technique (et parfois surréaliste s’agissant des justifications de la DRH), c’est par l’intervention du bureau ALTER auprès du DGOA que les pilotes ont été rétablis dans leurs droits.
Les délégués ALTER ont obtenu le respect des préférences « max 2 vols hors base » par la production.
Là aussi, après des démonstrations pourtant claires, et face à la mauvaise volonté des services de production, il aura fallu une intervention musclée du bureau ALTER pour aboutir favorablement. La menace d’une consigne demandant aux pilotes de faire demi-tour en voiture après 90 minutes d’embouteillage aura convaincu la flotte 320 et le DGOA d’arbitrer en faveur des pilotes.

Les délégués ALTER, soutenus par le bureau, ont obtenu la deuxième journée mensuelle DP (demandée sans succès depuis des années) et l’engagement à répondre de manière moins dilatoire (du style : ceci n’est pas du périmètre DP). Cela peut paraître anecdotique pour les pilotes, mais les débats en séance DP ont régulièrement permis de faire avancer les sujets essentiels par la confrontation des arguments. Les pilotes ont donc été collectivement gagnants.

Les délégués ALTER ont travaillé de concert avec la flotte moyen-courrier à l’établissement de critères de pénibilité des rotations. Ce travail mené en parallèle avec le CHSCT Pilotes est encore en cours, mais les premiers effets à l’été 2018 ont été une diminution de la fatigue, corrélée à une diminution de l’absentéisme et des annulations de vols pour manque de pilotes. L’été 2019 devrait être l’occasion d’un recul sensible du cumul de critères de pénibilité au sein d’une rotation.

Les délégués ALTER ont obtenu le respect des accords concernant les journées « protocole instructeur ».Là où la direction lisait maximum 10 par an, il fallait lire (un enfant de 10 ans l’aurait compris) une journée par AEL, minimum 10 par ans.
Les délégués ALTER ont également été présents auprès de pilotes en difficulté face aux abus de pouvoir d’un certain encadrement. Nous avons permis d’empêcher un licenciement pour une prétendue déficience d’aptitude professionnelle, nous avons permis la sortie de deux pilotes du statut PSP (pilote à suivi particulier) accompagné d’un traitement qui les menaient directement au fond du trou. Nous avons imposé le respect à
la lettre de procédures « just and fair » que certains cadres utilisaient à des fins disciplinaires. Nous avons fait respecter le paiement des rotations injustement retirées à certains pilotes, etc.

LES CHANTIERS EN COURS
Les délégués ALTER sont toujours sur le pont concernant la base PN d’ORLY, notamment les conditions de parking. Le transfert programmé des algécos existants doit donner lieu à une remise à plat complète des conditions d’accès au travail à Orly. Là encore, ce travail se fait en parallèle avec le CHSCT Pilotes.

Les délégués ALTER travaillent toujours au respect des pilotes en stage hors base. Sans accord, il est indispensable que la DRH entende nos demandes, pour que la formation soit de qualité. Le dossier avance, à petits pas, et nous ne lâcherons pas.
Les délégués du personnel continuent d’œuvrer pour une réelle amélioration des systèmes de DDA (vols et repos) et de pause de congés. La mission interne de la direction a mis DEUX ans pour aboutir au simple calque du système des DDA 340 sur celui du 777 ! Un résultat d’une faiblesse inadmissible.
La transparence doit également être de mise avec une visibilité claire des quotas disponibles.
Malgré 4 ans à démontrer les abus de position de cadres (voir d’anciens cadres !) dans la construction de leurs plannings (repos, vacances, préemption des vols) au détriment des pilotes 100%, les délégués d’ALTER n’ont pas réussi à faire cesser ces pratiques sur long-courrier. La légitimité de l’encadrement passe par l’abandon de ces pratiques.
Les délégués ALTER continuent de déplorer les anomalies trop nombreuses concernant les GP et d’exiger que soient réglés ces irritants (confirmation en porte, disponibilité R1, respect des règles de surclassement, procédure XCM…). Quelques maigres améliorations ont vu le jour, mais il aura fallu pour cela 5 à 6 réunions, alors qu’un quart d’heure a suffi à la DVPI pour nous faire subir dix fois plus de dégradation.
Ce sujet devra rester une priorité partagée des Bureaux de chaque OPPNT.
Les délégués ALTER n’ont pas réussi à faire comprendre aux flottes long-courrier l’intérêt d’un travail conjoint pour l’amélioration de la vie quotidienne des pilotes, à l’image de ce que nous avons réussi à faire au sein de la flotte moyen-courrier.

LES SERVICES
Les délégués ALTER ont créé des documents détaillés et explicatifs concernant des sujets complexes à appréhender, car noyés dans de multiples accords. Ainsi, chaque pilote peut retrouver sur notre application ALTER des dossiers permettant de comprendre la paie, les réserves, les impôts.
Les délégués ALTER, ont regroupé par thème (du côté des DP) de nombreuses questions que chaque pilote peut se poser (processus PSP, hébergement, productivité pilote, procédure « just and fair », intégrité de l’encadrement, GP, responsabilité sociétale des entreprises, réserves, main courante, fatigue des équipages, liberté des pilotes quant à leur activité en escale, risques psychosociaux …). À découvrir aussi sur l’application
ALTER.
Les délégués ALTER ont publié chaque mois une info DP dès le lendemain des réunions, afin de partager l’état d’avancée des sujets saillants du moment.

L’AVENIR
Comme tous les quatre ans, vous êtes aujourd’hui appelé(e)s à désigner les femmes et les hommes ayant accepté de se porter volontaire pour défendre nos droits, négocier notre contrat social et veiller à l’intérêt matériel et moral de chaque Pilote en siégeant au sein du CSE (Comité social et économique) pour les quatre années à venir.
Cette nouvelle institution représentative du personnel fusionne ce que furent les Comités d’établissement (CE), Délégués du personnel (DP) et Comité d’hygiène de sécurité et conditions de travail (CHSCT).
Quelle que soit la nouvelle forme de cette représentation du personnel, vous pourrez toujours compter sur les délégués d’ALTER pour répondre individuellement à toutes vos questions et réclamations, à vous défendre dans le respect des lois, accords et règlements, à vous informer régulièrement et à vous aider dans toutes vos démarches.

Tout ce travail continuera d’être fait en étroite collaboration avec le bureau ALTER.
Rappelez-vous que le résultat des votes de la liste des TITULAIRES à cette élection
servira à déterminer la représentativité de chaque organisation syndicale.

Si ALTER ne devait pas être représentatif, du fait de la nouvelle organisation de la représentation des salariés, nous ne pourrons plus travailler, représenter et défendre les pilotes.

ALTER ne veut prendre la place de personne, simplement avoir les moyens
de travailler et négocier.

ALTER a toujours eu pour valeur cardinale la solidarité. Le sort de tous les salariés de l’entreprise nous importe. Par humanisme autant que par certitude qu’aucun progrès social dont bénéficieraient les Pilotes ne résisterait à l’abandon de telle ou telle autre corporation. Air France forme un tout !

ALTER se fonde sur son bilan et son implication au quotidien pour remettre entre vos mains le choix du poids qui sera le sien à l’issue de ces élections professionnelles de Mars 2019.

Voter ALTER, c’est soutenir son action et lui donner toute la légitimité à porter vos idées lors des négociations à venir.