Accueil > Actualités > Communication & Média > GRÈVE DU Lundi 23 AVRIL et Mardi 24 AVRIL 2018 - Mode d’emploi (...)

GRÈVE DU Lundi 23 AVRIL et Mardi 24 AVRIL 2018 - Mode d’emploi -

19 avril 2018

GRÈVE du Lundi 23 et Mardi 24 AVRIL 2018 - Mode d’emploi

Toutes les questions que vous pouvez vous poser trouvent réponse dans l’ordre de grève ci-joint assorti d’un ajout, celui des pilotes affectés sur une activité « Joon », également couverts par l’appel.

Quant au texte de déclaration à adresser au dirigeant, en voici une mouture pour exemple. Inspirez-vous en librement mais sans oublier de rester courtois :

« Monsieur le Président,

A la suite du préavis de grève des syndicats ALTER, SNPL et SPAF appelant tous les pilotes de l’entreprise à cesser le travail Lundi 23 Avril et Mardi 24 Avril 2018 je vous confirme par la présente que je me déclare en grève à compter du Lundi 23 Avril 2018 à 00h00 locales jusqu’au mardi 24 Avril 2018 à 23h59 locales.

Je serai donc à nouveau à la disposition de l’entreprise à compter du Mercredi 25 Avril 2018 à 00h00 locales.

Nom / Prénom / Matricule / Spécialité / Division

(Formule de politesse - ou non - à votre convenance !) ».

La loi impose d’envoyer votre déclaration au chef d’entreprise :

Adressez votre courriel à :

frterner@airfrance.fr et/ou jmjanaillac@airfranceklm.com

Autre option, DRH PNT : dinicolini@airfrance.fr

Merci de votre soutien et de votre implication !

Nous restons à votre disposition.

Le Bureau

PS/ Ci-joint quelques éléments qui pourront vous éclaircir .

- Accord stabilité de planning -

L’accord à durée indéterminée relatif à la stabilité planning du PNT stipule que
le planning du personnel Navigant Technique est stable à compter du constat d’élaboration, en toutes circonstances et en toutes périodes, et ce sans exception... grève comprise, donc !

- Loi Diard -

Décision de la cour d’appel de Paris du 15 Décembre 2015
Considérant que, s’il n’est pas interdit à l’employeur d’organiser l’entreprise pendant la grève, l’utilisation par celui-ci des informations issues des déclarations individuelles des salariés avant le début du mouvement doit avoir pour finalité celle prévue par la loi, à savoir l’information des usagers au moins 24 heures à l’avance des vols qui décollent ou atterrissent, afin d’éviter leur déplacement et l’encombrement des aéroports, ce qui répond à un objectif de préservation de l’ordre public ; que cette disposition n’est en effet pas destinée à permettre à la société de transport aérien un aménagement du trafic avant le début du mouvement par la recomposition des équipes en fonction des salariés déclarés ou non grévistes, en l’absence de service minimum imposé, et alors même que la perturbation de l’activité est précisément la finalité de l’exercice du droit de grève.

Il est donc illicite pour l’entreprise d’utiliser les déclarations des grévistes pour réorganiser les rotations tout comme il est illicite pour un pilote d’accepter une rotation avant l’heure de pointage théorique du vol.

- FAQ -

Vol Cargo / Stage au sol / Simulateur
Vous avez la possibilité de faire grève sans préavis de la loi Diard.

Vol en MEP / Réserve
Vous devez vous déclarer en grève

Visite médicale de licence et visite médicale du travail
Ces activités ne sont pas concernées par le préavis de grève.

Puis-je débarquer en cours de rotation ?
A condition d’avoir envoyé votre déclaration au moins 48h avant le début du TSV compris dans la période de grève, vous avez la possibilité de débarquer au passage de l’une des bases Air France à savoir CDG, ORY, NCE, TLS, MRS ou PTP.

En escale, rotation retardée au départ
Compte tenu de l’accord Stabilité planning, si votre vol retour est retardé, vous devez exiger de rentrer en MEP (sur une autre compagnie si besoin) afin de respecter la date et l’heure de retour initialement prévues sur votre emploi du temps. (que vous soyez de retour à la date initialement prévue.)

Et quoi qu’il en soit, refusez toute modification de votre planning en amont de la grève.

PDF - 136.4 ko