Accueil > Actualités > Communication & Média > Sûreté Du CMP…

Sûreté Du CMP…

23 novembre 2017

Sûreté
Du CMP…

En avril 2016, sous l’égide de notre ancien DG.OA, était créé un nouveau comité centré sur notre Sûreté, le Comité Mixte de Propositions Sûreté ou CMP Sûreté. La première réunion eut lieu en avril 2016 et les suivantes se sont enchaînées à un rythme mensuel. Au vu de l’évolution des dossiers en cours, il a été acté dernièrement qu’il n’en serait programmé que deux par trimestre sous prétexte que l’évolution des dossiers ne le nécessiterait pas. ALTER estime qu’en regard des nombreuses situations géopolitiques préoccupantes de par le monde, une réunion mensuelle s’impose.

Participent à ces réunions : la DG.OA, le service Sûreté d’Air France CL.DS, le SNPL et ALTER.

Nous commenterons ici les sujets toujours sur l’établi ou finalisés.
En outre, les représentants d’ALTER que sont Bruno SINATTI (CDB B777) et Frédéric ROLAND (OPL A320) sont à votre écoute et n’attendent plus que vos commentaires sur ce sujet. Alors, n’hésitez pas à leur faire remonter vos PR Sûreté via la boite mail de notre syndicat.

« CMC Biométrique »
Le portail d’enrôlement du CMC ne peut être mis en place qu’après l’avis rendu par la CNIL et la publication du décret. Tout cela était attendu pour la fin du premier trimestre 2018, puis début été 2018, pour finalement (et du moins pour l’instant) échoir sur les rives du mois d’octobre… 2018.
Des problèmes juridiques demeureraient et doivent être résolus en amont avec la CNIL et le Conseil d’État, l’Imprimerie nationale aurait quant à elle besoin d’un délai pour développer le système d’enrôlement.
Sinon, il est toujours prévu une possibilité de passer à une validité de 5 ans.
Nous demandons que les pilotes soient exemptés d’inspection filtrage, assujettie à une acceptation de contrôle aléatoire que nous proposons à hauteur de 5%.

« Vol US »
CL.DS a demandé une interprétation du texte régissant les transporteurs étrangers (part. 129) émis par la FAA et ceci afin de faire clarifier les règles d’accès au poste de pilotage des vols vers et en provenance des USA.
Une réponse du Transportation Safety Administration (TSA) au CMP de novembre, soit ce jeudi 23.

Bagages PN soute
Les plombs de nos bagages en soute au départ de CDG détérioraient nombre de fermetures éclair quand on les coupait. De nouveaux plombs plus faciles à briser viennent d’arriver. Nous demandons l’utilisation des nouveaux avant épuisement des stocks des anciens. La direction abonde dans ce sens, la décision est mise en place sur le champ.

Prescription hôtelière
Les « recommandations » et les « prescriptions » hôtelières peuvent varier d’un jour à l’autre. Outre le dossier de vol qui sera le dernier juge en la matière, si vous souhaitez anticiper l’information, le site Sûreté sur iPn fait un rappel de la liste des escales à prescription : page d’accueil iPn, « Le Groupe », « Sûreté », « Escales »… 
De manière générale, pour les hébergements, ALTER et le SNPL insistent sur une prise en compte du point de vue émis en CMP Sûreté avant toute ouverture ou reprise d’hébergement. En l’occurrence, l’ouverture de Nairobi cette saison d’hiver semble se passer de l’avis du CMP pilotes : rien ne change dans les mauvaises habitudes des services support.

Découcher Amman (AMM)
CL.DS a récemment accédé à notre demande récurrente, supportée par le DG.OA d’alors, de louer les services de deux gardes au lieu d’un seul afin de retrouver la situation antérieure et conforme à la PGK hébergement, à savoir le surclassement des pilotes dans une chambre supérieure. Or, si cet engagement a été tenu par l’ancien DGOA, hasard ou pas, il s’avère que les pilotes, s’ils ont bien changé d’aile et sont à un étage différent des PNC, n’ont pas retrouvé les chambres rénovées d’antan, ni la Suite pour ce qui concerne le CDB ! Le CMP du 23 novembre devra donc régler définitivement ce hiatus qui s’apparente à ce jour à une escroquerie de la part de la DG.OA.
Côté prescription, la direction étudie une possibilité de prescription « zonée ». Nous avons fait part à CL.DS du fait que les pilotes de l’armée française n’auraient aucune prescription en Jordanie. La direction devait se rapprocher de l’Armée de l’air pour étudier leurs pratiques en matière de sûreté, mais il s’avèrerait qu’au final « nous n’aurions pas les mêmes obligations, ni les mêmes objectifs. » Un peu court, nous semble-t-il. Nous maintenons cette demande.

ALGER
À la suite de la mission sûreté Alger effectuée par le seul service CL.DS en juillet dernier, nous avions demandé une présentation des conclusions de la mission en octobre.
Nous n’avons pas été déçus par la présentation qui nous en a été faite : en guise de conclusions détaillées et susceptibles de nous motiver à lever toute consigne, nous avons eu droit à un beau bras d’honneur ! « Tout va bien messieurs les pilotes, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, CL.DS veille pour vous ! » Nous pouvons donc laisser libre court à notre imagination sur ce qui se passe réellement sur l’escale d’Alger (certains portiques réservés au personnel sol de l’aéroport d’Alger semblent ne pas fonctionner de manière « optimale »... mais cela n’aurait pas été du ressort de l’audit d’Air France mais de la DGAC locale). À bon entendeur…

Droit de retrait
ALTER vous rappelle que vous pouvez l’exercer à tout moment de la mission. Aussi nous tenons à votre disposition un modèle de courrier à faire parvenir à votre division de vol lorsque vous êtes à même de l’alerter en amont. N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous le communiquions avec les recommandations afférentes à une telle démarche.

Ouverture du poste de pilotage
CL.DS se questionne sur la pertinence d’une nouvelle procédure d’ouverture de porte cockpit par le PF ou le PM. Dans une volonté d’autonomie et de simplification, les OP Pilotes sont défavorables à une quelconque « bonne pratique » édictée par CL.DS.

Protection physique des aéronefs

Après une étude pour répertorier tous les logements accessibles de tous les avions a été menée. Les méthodes soit de neutralisation soit de fouille systématique sont en cours de discussion.
Le plaquetage de toutes les soutes de la partie avant du 320 est en bonne voie pour éviter leur pastillage. 

Pare-brise anti laser

L’étude de films pare-brise anti laser se poursuit. Les résultats nous sont présentés comme prometteurs, Air France pourrait être la compagnie de mise au point et en sera éventuellement cliente.
Airbus a fait une demande de certification auprès de l’EASA.

DEPO
Après certains incidents graves concernant des DEPU (emport de lame de rasoir à bord…), les forces de police auraient renforcé la fouille au corps.

Les retours d’ Istanbul pour les islamistes candidats volontaires au retour sont toujours aussi mal encadrés juridiquement. Il s’agit d’un accord entre les ministres de l’Intérieur des deux pays pour éviter de longues procédures d’extradition. En fait ces personnes sont sans visa en Turquie. La Sûreté nous confie que l’état français peut payer à l’occasion les billets de ces volontaires au retour. Le CDB est prévenu de la présence du GIGN à bord avant la rotation. On frôle la barbouzerie .

HUM
Les dépouilles mortelles, à CDG, passent aux rayons X. Cette vérification pourrait être remplacée par le contrôle d’un chien cynophile.